amellago
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  Asmel nUmellagoAsmel nUmellago  GalerieGalerie  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-17%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS Centrale vapeur HI5900/22 5,2 bar
59.99 € 71.99 €
Voir le deal

 

 TAMGHART :

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
yassan
Imherri
Imherri
yassan


Messages : 536
Date d'inscription : 02/08/2007
Localisation : Adrar

TAMGHART : Empty
MessageSujet: TAMGHART :   TAMGHART : EmptyDim 01 Mar 2009, 08:05

ḍart mayed itter mas ALIWMUHA tamaccahut n teɣart , hatt-nn imkinna tt yaru umusnaw mas AWRAGH mi nessutur add iwrerrey s asmel nes amm imkinna ikka:


Incontestablement Imazighn se sont intéressés de très près aux explications de plusieurs phénomènes naturels comme en témoignent certains mythes ou légendes présents dans leur culture. A titre de rappels, nous citons Tamghart ou Asudë n Tamghart, Tameghra n w uccen, Tadëuri n itri (étoile filante), Izgh, Taserdunt n isemdëal,Tazuzt n w akal( tremblement de terre)...etc.
Pour répondre à l'appel de notre ami yassan, même si je ne suis pas spécialiste ni de ce genre de sujet ni de la narration, je vais faire un effort pour partager ce que qui m'a été transmis par cette Mémoire Collective Amazighe qui reste la plus grande biliothèque et source de documentation n imazighn dès qu'il s'agisse de leur propre culture.Pourquoi le mois de janvier compte-t-il 31 jours alors que férvier n'en compte que 29 (calendrier amazigh SVP)?
D'après Imazighn,une vieille Tamghart bien de chez nous, posséderait un veau, qu'elle entretenait. Pendant tout l'hiver elle le gardait à l'intérieur dans son Arh'anu n w alim, à l'abri du froid et des intempéries.
Elle en prenait soin elle-même matins et soirs.


Cette année là,l'hiver était rude et donnait par ses gels et tempètes glaciales du fil à retordre aux citoyens des deux reignes de l'archéologique Tamazgha. Mais comme toute bonne maîtresse d'almessi, ayant acquise, entre autres éducation et savoir faire, le sens de la responsablité aussi bien individuelle que collective, elle était très respectée de ses voisines au point où son expérience de la vie en avait fait une référence sollicitée pour conseil, aide ou soutien.Ainsi, Tamghart connaissait par coeur, et sans défaillence de mémoir, en aucun de ses jours vécus, les noms des jours amazighs, les noms des
mois amazighes,les noms des saisons amazighes. Et qui sait quoi encore de ce qui,par manque de prise de conscience vis à vis de sa capitale
importance, ne nous ait pas été, tout simplement, transmis parmi
leurs découvertes, inventions et savoir.
Un beau matin le ciel se dégagea enfin, le soleil vint embrasser
la terre par ses nouveaux rayons chaleureux et chatouiller son joviale visage par cette brise de vent qui réveille tout jusqu'à la sève dans les nervures des feuilles persistentes de ces arbres qui ont pu imposer d'inscrire pour toujours, sans slogons ni banderolles, sans grèves ni sittings, sans accrochages ni arrestations, sans procès ni condamnations, parmi les articles de la constitution officielle de la belle nature cette terre, le droit de garder leur feuilles à jamais.

Que c'est bien de rester entier jusqu'au bout du dernier jour. Que c'est bien, de revenir à la vie, chuchotait Tamghart à elle-même. Elle savait pourquoi ce matin-là était si différent, mais prudente qu'elle était elle ne se fier jamais qu'à la preuve de trois dans ses calculs. Elle refait, à deux reprise ces comptes. Et à chaque fois c'était exactement le premier jour du printemps. Elle revérifia une derniére fois. Rien à dire Tifsa ayd ikjemn.
Ferme, elle fît demi-tour et se dirigea vers son veau pour le faire sortir.C'était son premier nouvel acte de labeur de cette belle journée. Au portail de la demeure, le veau dont les règles de calcul et la base numérique, n'était régie que par la calculatrice, biologique,infaillible de son instint, refusa de franchir le péron du portail. Tamghart lui lança:<< Ttebay! ttebay teffegh tgerst.>>
Et comme le plus ford n'a pas toujours raison, c'est contre son gré que le veau mît, les pieds, ce jour-là, dehors.Tagrest qui n'avait pas encore fait beaucoup de chemin, avait
tout vu et entendu. Offencée, elle ordonna à Nniyr de descendre de sa monture et lui dicta ce qu'il avait à faire. Nniyr se sépara de la caravane et fit demi-tour. Sans hésitation, il se dirigea vers le nouveau locataire de la maison qu'il venait de quitter. Au premier coup à sa porte, Kubrayr, après un traditionnel << Ee! matta wa en?>>,à voix nettement audible, ouvrît la porte.Nniyr et Kubrayr échangèrent quelques propos puis en vînrent
au vif du sujet et Nnyir qui, semblait-t-il, était pressé de rejoindre sa caravane demanda à Kubrayr:
- Ddigh ed ad i terdëld yan w ass ghas ad as neqq azegr ns i Tamghart raregh ak t.
- I mayd iran ad ak ed ikk uwrinn ak? Ma s
tutged?

- Kw yan issen ussan ns awd ceyy. Max is teggwded ad ak yacck yan w ass nc ammas n wi nw?
- Ggwdegh âad.
- Han agris déart tadawt inw, llig akkw tenurzed g mayd i ed ittamman.
- Asy s k imajjyaln.
- Uhu. Ce i amezwaru.
- Asy ameggaru taleggwatt terared i t i ed ngh temuned d w abrid.
Voyant que les choses risquaient de se compliquer Nniyr tenda la main et prit, à titre de prêt, le dernier jour du mois Kubrayr. Aussitôt le vent commençait à souffler, le ciel se couvriit vite d'épais nuages et la tempète fît rage dehors. Tamghart, si attendri par la naissance de Tifsa, en rentrant après avoir bien fixé le pieu auquel elle avait attaché son veau, se rappela subitement les plus beaux souvenirs de sa jeunesse. Elle opta pour se faire un peu belle en ce premier jour de Tifsa. Elle se cantonna au fond de sa maison, et de son Tissufra,accrochée au même coin du mur, sortit Tisitt et Tikfest et prépara un peu de Tazudëa. Si content que puisse être un être se mirant dans sa glace, Tamghart poussa un soupir et se mettait à fredonner:
- A fad nnem a tazzla d ilihan, A fad nnem tarbatt lligh gigh, A wa km i ed iruran a tizi nw, ttyen ighsan ixatarr s widda imezzëin.
Il ne se souciait de rien, ne se doutait de rien. Dehors personne ne remarqua rien. Le veau fut tué par la tempète.Tamghart qui s'était faite un peu belle fût allerté par sa chatte qui cherchait refuge près de
l'âtre. Son maquillage n'eût point l'occasion de se faire ni remarquer ni apprécier par personne car les larmes avaient emporté et tazëult et izriran. Pire son visage était simplement plus sale que de coutume.

Depuis cet, historique, incident, la mémoire collective garda le nom de ce jour comme étant "ass n tasuttë n Tamghart". Nniyr après avoir accompli sa mission se hâta de rejoindre Tagerst pour lui annoncer la nouvelle et oublia de rendre à Kubrayr son jour. Ayant gardé ce jour toute l'année, il refusa, par la suite, de le rendre à son vrai propriétaire. Pretextant qu'étant donnée le tempérament des humains il se pourrait que, pour les mêmes fins, il aurait besoin de ce jour supplémentaire pour de
pareilles remises à l'ordre. D'ailleurs la règle dit que toute trouvaille gardé une année durant sans que son propiétaire ne se manifeste est vôtre.
Agris en tant qu'aval de ce prêt, fut alerté par Kubray, mais ne pût jamais s'acquiter de sa mission parce que en rendant chez Nniyr son coeur durcissait, en se rendant chez Kubrayn son coeur s'attendrissait.La nature avait fait les choses équitablement. Le jour qui manque à Kubrayr c'est le jour en plus qu'a Nniyr.
Tamghart se rendît à l'évidence que les calculs mêmes attestés exacts, ne peuvent jamais renseigner sur ce qui pourrait se tramer derrière le dos de tout un chacun. En plus les vieux souvenirs peuvent déconnecter n'importe lequel des mortels du site de la réalité.Elle jura de ne jamais soupirer, car un soupir vient toujours d'un souvenir et se souvenir c'est déjà s'être retourné pour regarder derrière soi. C'est une erreur de prêter ne serait-ce qu'une infime partie de ses jours futurs à ses jours présents encore moins à ses jours passés car notre jeunesse c'est ce qui nous reste à vivre.
Ayd nnan ayt w awal, ma nekkin, ca ur t gigh, ca ur t nnigh, ca ur t ssinegh,tawyed bâitt i w asif a Yassan meqqar tessened i w aman.


Awragh pour tous.


Awragh Lundi 09 Juillet 2007


Dernière édition par yassan le Dim 01 Mar 2009, 13:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://amellago.motards.net
ALIWMUHA
Imherri
Imherri



Messages : 171
Date d'inscription : 13/08/2007

TAMGHART : Empty
MessageSujet: Re: TAMGHART :   TAMGHART : EmptyDim 01 Mar 2009, 11:58

Azul ,

Tanemmirt Yassan & Awragh

Personnellement ,j'admire,comme d'habitude,le style ou la traduction apportée par imatneY Awragh,que je saluts à l'occasion.

Je voudrais rappeler entre autre que:

Di nniyer,da neddren ileYman(llyali!)

Kubrayer (asmun a kubrayer mayed ittamenca!)phase de changement climatique précédant l'avénement du printemps.

Mars:les jeunes filles amenaient tisent et qlq épices aux champs ,et goûtaient à la luserne (taâlalamt)

AyennaY ayedd yudjan:

"Qenna-kem i nettec s was!" message adressé à "lfessa d imeYin".

Irar-asent Mars:

"Meqqar-tt i tettcamt s w-ass,semmYiY-tt s y-id s laden n Rebbi !"

TB tifsa et à la prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
ALIWMUHA
Imherri
Imherri



Messages : 171
Date d'inscription : 13/08/2007

TAMGHART : Empty
MessageSujet: Re: TAMGHART :   TAMGHART : EmptyDim 19 Avr 2009, 11:54

Azul,

Meqqar dd s-wass ay-a,han yat tmacahutt n yat temYart d umYar:"urett ifri Yas ifri n w-udayen!"
(Sba3lli-new ur tteggen icirran-inew imejjad!)

Illa yan urgaz,ur igi argaz Yas unna iran ad-t ig Rebbi d argaz ar ikssa actal/tawrutt-is g udrar. Ddu-d a akud ddu-nn a akud,imlal d yat tegziwt ,msasant twengimin-nnsen d w-ulawen-nnsen,tg tayri aYbalu,unna ittagmen yasey ad yagem!
Mtahalen,tarwa-nnsen tafru di tamazirt iddeY mquren,idrus mag-ten i-nn ttagan sucku yuwi-ten w-akud d twuri.
Yan wass,tettca-ten tYufi,ku-yan digsen ur asett yufi iwenna ittega;tameYart deffir usetta,ameYar ar imddey ka n usekkif dart bulman,kud neddren kud...
Imih,mmezwahen :"LLAH a y-argaz ar riY ad ak iniY ca n w-awal!"
Urta tfuki ayenna tra ad-as tssefru,indud inna-yas:"awd nekkin seg lli semraraY ayedd riY ad-am iniY.Hat 3niY dYi ayed ittyaru...
Adjett ukan irru inna-yas!
Max mak yaYen diY a y-afeqqir?
Akud-nneY,lli g nga ti3urrma,nssakeld imarawen-nneY d imezwura lla ttinin-mr-idd turtitt dumnin(ljent)tezward-i...ayt dYi da ttinin-mr-idd nneqqer tezward-i!
Ar win tyira,inna-yas :
"Mer tezrid,uhleY takessa ,nniY mr i-tt tumizd,ad-am fukkuY tijebbadin-nnaY..."
Tenna-yas awed nettat:
"Awed nekkin,issuhli usetta-ddeY,mek trid ad ak kseY ike3musen ..."
Inna-yas:"Xiram xiram,uccan d uberrid n taydwin!"
Tenna-yas:"akka cigan taYdeft ig trid ad tsutt afa.xirak ad ak imun d taffadla ittef g tehndirt..."
Kuyan ifgged wayed,allig nnan usaned,msafaden kuyan iruh Yer twuri-nnes tamaynutt.
Ass amezwaru g teksa temYaret,tanney agbur midd axertun,tenna ger-as d iYef-nnes:"bu tgurrin ddeY ayelliY Yif i y-ewissa urgaz-inew" .
TYal temYaret idd aberrid n taydwin ayed-as d iffeYen.
Ar tdelleh ad-t i tamez,walu.Axbu as ikka tqqen-t s ka nna telsa,ka n tikkelt s tkenbuct,tayed ta3bant allig druY tqima s itran.
Tafedd a y-ittsen imexxaren kan-as taYdeft;gren-as afella n yat twrirt iYef bu iqqwrray ixataren n yan uberrid .Tettu tfeqqirt tawrutt-nnes,tehdu ar tdelleh aha wad mi tYal id aberrid n tagdwin,Sucku ku tikkelt nnag tssatey agayyu-nnes s tesga nnag tezrey tiYtten d w-ulli-nnes,da ttizir iYef n uberrid afella n u3udiy,ar ttini:
"Seg mayed isul BAKRIRI/BAKRIRU,sulen-t akw!"
Ayenna trmey ad tamez bu-tgurrin tdelleh,taYul-d s adYar nnag tezrey actal nnes,han tiYezdummar-nnes ,kud-d-i ttenmili ttales i w-awal "seg mayed isul bakriru...!
Imakren usin tiYfawin syan udYar ittyassnen s "IFRI N W-UDAYEN!"
Ayenna g tuley temYart s afella n tizi tukey is tezla tawrutt,tenna gr-as d iYef-nnes:"Ad-i y-neY umeYar mk izra awal,urett ifri Yas "ifri n w-udayen!"
Nettat nn yuwden adYar tafenn han ittsen iterrasen ar knnefen tutliwin,iddu imi-nnes s inetmi.
tssenYasen tasa i im3iwerden,ken-as ittsen lasfad,tefreh ,ur tedmi idd ka g iYjden-nnes ayennaY.
TameYaret tuggatt-dd tayri n urgaz-is,tswengem,tenna :"ayayed-as-enn issawden ka i weyddaY n ufeqqir".
Urta tfuki aswengem,han mayedd ifttelen i w-sawen kud indder ishirri,zziY netta nnic.
Tenna-yas,tmmender-ts-dd,amez ittsent tkwesmin ad tssmitt irin nnek.Inna-yas:inetman-nnem g ljent!
Ayenna iswanfa,tggwed temYaret ad y-izir is as tedda tewrutt,tezwur tseqsa-t:"mayed k-id yuwin s da ?"
Kammela riY ak-m seqsaY awed nekkin.
Inna yas :"adje-tt ukan ur tefri tinew!"
"Max awa mayed akw ijran" tenna-yas tmettutt.
Yals-as i tin-nnes,han mayed Yifes ikkan:
Ayenna-nn yaY radt usetta,ur issin ayenna issekar,kud ittedza s tsekka ttbbezdirrin ifilan,ur yad issin mag izeggur w-ula iggera.allig isis.
Inna :"Rzen ad sefsiY kra n w-udi ad geY tarwact,kkemdeY awed ayeddeY n tqqwezzay."
Yums ufeqqir udi i tamart-nnes,ar ittarem ad i3qqed bulman.Yan imih,icebber-as gis w-afa,iqed,inneklef issiY-enn ifttiwaj i y-zelbiban n usetta.
Ur yad iYiy ad-t isexsey,allig as akw isskmed ayenna y-as ittin.Inna gr-as d iYef-nnes:"Nekkin nejmeY,maca mek-i tezra temYaret,ur tefri,dYi urett ifri Yas IFRI N W-UDAYEN !".

Ayenna ifukka awal i temYaret,urta yusiy taYunfitt,tals-as awed nettat tenna Yif-s ikkan.
Kuyan yukez anemri n w-ayed msurufen gr-asen.ZziY a y-imakren rzan zar-sen tamezzuYt ar-asen ssefliden.
Ayenna ukzen idd nitni ayed ukren azzlen rulen urta itsen ukiyen ifeqqiren.
Yukez umeYar ulli-nnsen isulen idder,hrin-tent uYulen s ansa-nnsen.
Nitni uwden-enn yan uzilal,iziren isufYen n tzizwa,ikkes-d urgaz tahramt ikres-tt d yat lqertt n tgatutt s tga temYaret tahezzamt,issuti-tt i ddaw tyenna-nnes,ika-as i iYef yadnin i tmettutt,innay-as :"iwa hezzem,therrud".
Tenna-yas:"rzem i usiden nnaY,tgerd aman ismmiden Yif iYef nnek".
Netta yuwed-enn nnil uxbu n tzizwa,yazen afus ikkes-d ittsen iYwran ixataren anect n-mi.
Iyer-as i temttut innay-as:"Wa tameY,wa tameY...izir ".
Tefreh ,tettu is da y-ttelley urgaz-nnes g uzilal,tger tiYwritt,tarem ad tut abeqqa.Netta-t irzemen i tgatutt,yaYen umeYarruc asaka.
Tettef iYef s ufus,ar talla.
Yan ukud igerd udar-nnsen itsen irehhalen,nnan-as :"Mak-m yaYen a ta,is Yif-m d ider y-igenna?"
Tenna-yasen han mi .Netta-t tgwed ad ttcen igdad tafekka (le corps) n urgaz-nnes,ur tssin mimk ttegga.
Tettr-asen i injda ka n tberraknutt nYedd tahendirt .Knas yuwet g ur kkulen.
Turem ad -ts dd i tzerred afella n umudin,yasey-asett uzwu.
Nnan-as w-arraw as ittin:"Tsella-d a Tafeqqirt,aYam han tabarda,nekwni hat ur nsula ula nufa abrid n tteka Yer urgaz,azilal igat w-adu.aY s urzan ared as-tt i tsnilid terzemd-as Yif-s!"
Tenna-yasen:"AyennaY ayennaY ayed kwen yaYulen,kuyan iddu g-winnes..."
Ar tesYal tgellint ad tsnili taduli i umeYar,teg amm tin y-insi d wuccen waxxa uridd yuwen (contexte) ag llant timucuha ddeY.
Ayenna tukez is-d yusa usYal tga,trezm-as i tbarda,maca,innulat ttfer g ugerd yasit-t g nneha awed nettat allig-enn trrus g tesga n umYar-is.
Tssaklen iman imeggura n umudin,msudumen,msurufen.Nnan g yuwet tikkelt:"Ismlal-aY Rebbi g- yan ukud di w-saka ddeY,nnag ittyaru ad t-uYul "lmant" adYar.Wenna ka n twuri izzizdeg-tt s uyenna s yufa.Mmerhba n tukki n Rebbi.


Qimat di talwitt ar tayed!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





TAMGHART : Empty
MessageSujet: Re: TAMGHART :   TAMGHART : Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
TAMGHART :
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tamghart
» tamghart
» guer tamghart d-teslit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
amellago :: Tasekla :: contes et proses-
Sauter vers: