amellago
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  Asmel nUmellagoAsmel nUmellago  GalerieGalerie  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : où le précommander ?
14.50 €
Voir le deal

 

 Mémoires des peuples !

Aller en bas 
AuteurMessage
yassan
Imherri
Imherri
yassan


Messages : 536
Date d'inscription : 02/08/2007
Localisation : Adrar

Mémoires des peuples ! Empty
MessageSujet: Mémoires des peuples !   Mémoires des peuples ! EmptyDim 07 Nov 2010, 05:15

Mémoires des peuples ! Sincar10Au corpuscule de ce 15 octobre 1987, des mutins de la garde présidentielle étaient déjà dans le hall du palais présidentiel à Ouaga, à Bobu Diula également les troupes du camarade Blaise, le traitre, patrouillaient à la rue. Le président Thomas SINCARA fut descendu et abattu lâchement et enterré comme un chien dans un terrain vague quelque part.La révolution du peuple du Burkina fasso s’est soldée dans le sang et a finit par s’autodétruire, le révolutionnaire SINCARA le répétait à chaque fois, il ne pouvait pas faire marche arrière devant la pression des impérialistes, la France et la cote d’Ivoire de F. H-BOIGNY . Lui qui répétait que l’impérialisme n’est nul part ailleurs que dans les assiettes des pauvres, il ne fallait pas voir loin disait-il, manger, consommer à l’Africaine et réaliser l’autosuffisance était son souci primordial.Comme un cycliste en pleine ascension entouré de ravins de tout cotés décrivait-il sa révolution, il devait pousser son peuple à ne pas échouer la ou d’autres expériences dans le continent ont échouées SEKOU TOURE et N KROUMA.Thomas SINCARA été l’un des rares enfants de l’Afrique qui avait le courage de booster le rôle de la femme dans la société de lancer des grands projets d’infrastructure et de l’éducation.mais qui avait également suscité tant d’ennemis qui attendaient ses faux pas.Un grand homme et généralissime qui nous avait quitté un automne de 1987, mais pas avant de crier la raison dans toutes les instances et la ou ses semblables restaient bouche béante sans dénigrer son peuple sa culture ses moyens et sans semer le pessimisme non plus dans ses rangs comme tous les grands de l’histoire on se souviendrait à toujours de lui , du Tché et des autres . avons nous besoin aujourd’hui d’un SINCARA à chaque pays à chaque responsabilité et à chaque coin ?
Revenir en haut Aller en bas
https://amellago.motards.net
 
Mémoires des peuples !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
amellago :: SmartSelection-
Sauter vers: